Trạm điện mini trong hầm: pin nhiên liệu, giải pháp của tương lai?


Chia sẻ bài báo này với bạn bè của bạn:

L’utilisation stationnaire de piles a combustible est une des solutions d’avenir pour le chauffage urbain: c’est une technique economiquement favorable qui apporte une contribution importante a la reduction des emissions de gaz a effet de serre. Mais ces minicentrales electriques ne
deviendront interessantes que lorsqu’elles pourront permettre de chauffer l’eau des installations domestiques traditionnelles. C’est ce a quoi travaille David Agar de l’institut de chimie technique de l’universite de Dortmund (Rhenanie du Nord – Westphalie).

Les premiers appareils vraiment fonctionnels de la taille d’une machine a
laver devraient faire leur apparition sur le marche d’ici 5 ans. D’ici la, ces petites centrales stationnaires devront fournir une prestation semblable aux installations conventionnelles, c’est a dire des durees de vie jusqu’a 40 000 heures. Afin d’y parvenir, le professeur Agar effectue des travaux de recherche avec
l’aide de sa doctorante Anja Wick sur l’economie de l’hydrogene dans les piles a combustible: ils analysent et ameliorent les quatre catalyseurs qui participent au processus de transformation du gaz naturel en hydrogene jusqu’a ce que la production d’hydrogene puisse etre garantie pour la longue periode de fonctionnement exigee. L’objectif des recherches est d’optimiser
la qualite de filtrage des catalyseurs de telle sorte que l’hydrogene utilise comme source d’energie soit aussi pur que possible.

Les installations a piles a combustible stationnaires sont promises a un grand potentiel sur le marche, l’energie excedentaire que ces petites centrales produiraient pourrait etre revendue sur le reste du reseau, ce qui augmente encore la rentabilite de l’installation.

Liên hệ:
– Prof. Dr. David Agar, Tel: +49 231 755 2694, E-Mail:
david.agar@bci.uni-dortmund.de
Nguồn: Depeche IDW, thông cáo báo chí của Đại học Dortmund,
21 / 03 / 2005
Biên tập: Nicolas Condette, nicolas.condette@diplomatie.gouv.fr


Nhận xét trên Facebook

Để lại một bình luận

địa chỉ email của bạn sẽ không được công bố. Các trường bắt buộc được đánh dấu *