Tiêm nước: hiểu và giải thích khoa họcSự nhiễu loạn trong lò phản ứng Pantone?

Hiểu biết của quá trình: ý tưởng của hội đồng, nghiên cứu, phân tích ... Các khía cạnh hoá lý.
Avatar của người dùng
lau
Chuyên viên kinh tế
Chuyên viên kinh tế
Tin nhắn: 814
Công nhận: 19/11/05, 01:13
Địa chỉ: Vaucluse

Tin chưa đọcmệnh lau » 30/03/06, 00:27

lio, je finis à l'instant de changer mon réacteur, j'ai mis une mèche avec un faible entre-fer et tenue par un ressort, je vous tiens au jus sur ma rubrique.

@+
0 x
Số lượng các phân tử trong giọt nước bằng với số lượng giọt nước trong biển đen!

chớp
Tốt kinh tế học!
Tốt kinh tế học!
Tin nhắn: 357
Công nhận: 01/02/06, 20:44
Địa chỉ: Pas-de-Calais

Tin chưa đọcmệnh chớp » 30/03/06, 21:47

xin chào buổi tối

lau đã viết: Je pense que la solution se trouve dans l'entre fer adéquat avec les bons diamètres de tuyaux et les bonnes longueurs


Je pense que le principal est d'avoir le maximum de flux possible dans l'entre-fer tige-tube, et donc d'éviter au maximum les pertes de charges en dehors du réacteur, sachant que, pour ceux qui ont un bulleur, il y a déjà 10 ou 20 cm de perte de charge en hauteur d'eau, créé par celui-ci, suivant la hauteur d'eau qu'on y mets pour buller (à moins que les trous ou fentes qui bullent ne soient pas assez nombreux et freinent davantage)
ça nous fait donc déjà 10 à 20 milibar de perte minimum dans la pipe d'admission du moteur(sans avoir d'effet pour l'instant dans le réacteur), juste pour arriver à buller
Si on veut de "l'électrisation par écoulement" dans le réacteur, il faut impérativement du "frottement"(dû au passage de la vapeur)
Et pour celà, il faut bien évidemment une perte de charge dans le réacteur et non dans les conduites amont et aval
Ou alors il faut avoir de la perte de charge à revendre, comme dans le cas d'une conduite aval réacteur entre le carbu et le moteur sur un véhicule essence, et encore, là ce n'est qu'au ralenti et un peu plus.
Sur un diésel, on cherche toujours à avoir le moins de perte de charge possible à l'admission.
Combien peut-on rajouter à celle produite par le bulleur pour ne pas trop pénaliser la puissance du moteur?
Si on choisi d'avoir une perte globale de 50 mbar, avec 20 cm d'eau dans le bulleur il nous reste 30 mbar de disponible pour le réacteur
Mais ça, ça ne veut rien dire, car ça ne peut pas être respecté pour toute la plage de régime.
Sur un tracteur on entend dire qu'il faut qu'il commence à buller vers 1000 tr/mn. S'il bắt đầu à "buller" à 1000 tr/mn, à ce régime la perte de charge dans le réacteur est donc quasiment nulle. Même s'il y a de la vapeur qui passe, elle ne chà pas beaucoup, même s'il y a une dépression "fonctionnelle" de 20 mbar dans le réacteur (je dis "fonctionnelle", mais je ne sais pas combien il faut avoir comme "vide" dans un réacteur)

On a donc un bulleur qui "bulle" de 1000 tr/mn à disons 2300 tr/mn pour un tracteur, mais un réacteur qui "frotte utile" de ??1500 à 2300 tr/mn, en sachant qu'il y a environ 65% de débit en moins à 1500 qu'à 2300 tr/mn
Et que bien évidemment, il y a pratiquement 0 frottement à 1000 tr/mn, à maximum de frottement à 2300 tr/mn
Si au moins, on connaîssait la vitesse minimum de la vapeur qui provoque le frottement utile au sein du réacteur, par calcul on pourrait adapter les dimensions à nos bouts de ferrailles pour y arriver.
Il faut 3 choses en même temps :
1 : la température adéquate
2 : le vide
3 : le frottement (soit la vitesse)
l'un sans l'autre ne marche pas, et pire, bien souvent pour avoir l'un, on annule l'autre (un vide plus poussé augmente le frottement, mais limite la température)

Pour savoir ou vous en êtes, vous pouvez commencer par calculer ce qui passe dans votre réacteur :
mesurer d'abord la perte de charge que vous avez (dépression entre l'amont et l'aval du réacteur)
après vous pouvez utiliser ce petit logiciel en ligne et y mettre vos dimensions de réacteur, comme il donne la perte de charge en résultat, il faut tatonner avec plusieurs débits pour approcher le résultat que vous avez en "perte de charge"

André, tu m'avais posé la question sur comment quantifier ce qui passe dans un réacteur, tu pourras t'amuser sur ce site :
http://www.pressure-drop.com/

đến nhiều hơn
chớp
0 x
Avatar của người dùng
bob_isat
Công cụ tìm kiếm Pantone
Công cụ tìm kiếm Pantone
Tin nhắn: 290
Công nhận: 26/08/05, 18:07

Tin chưa đọcmệnh bob_isat » 31/03/06, 15:27

Absolument d'accord avec toi, il faut minimiser les pertes de charges avant et après le reacteur pour avoir un débit d'air maxi dans le reacteur, donc une vitesse de frottement maxi.

On attend avec impatience les resultats de deplacement de charge dans les conduites menés par camel1
0 x
Avatar của người dùng
lau
Chuyên viên kinh tế
Chuyên viên kinh tế
Tin nhắn: 814
Công nhận: 19/11/05, 01:13
Địa chỉ: Vaucluse

Tin chưa đọcmệnh lau » 31/03/06, 23:18

Très bien boulon, je suis d'accord avec toi. Tu as l'air en tout cas sacrément convaincu de ce que tu dis; tu as donc appliqué ce logiciel à ton cas personnel, quelles économies tu obtiens? ou avantages?
0 x
Số lượng các phân tử trong giọt nước bằng với số lượng giọt nước trong biển đen!
Andre
Công cụ tìm kiếm Pantone
Công cụ tìm kiếm Pantone
Tin nhắn: 3787
Công nhận: 17/03/05, 02:35
x 9

Tin chưa đọcmệnh Andre » 01/04/06, 03:47

Xin chào Bolton
Merci pour le logiciel
Mais on doit se poser plusieurs questions sur le point de perte de charge dans le circuit réacteur
Pourquoi doit on avoir un conduit de sorti de réacteur qui a 2 ou 3 fois plus de mm2 de section que le passage de la tige réacteur ?
un gros conduit se traduit par une détente a la sortie du réacteur
ainsi qu'une baisse de vitesse des gaz
(Sur mon diesel 300td j'avais un conduit de cuivre de 14mm je l'ai remplacé par un conduit de 21mm et le résultats est devenu plus mauvais) Le prochain conduit aurra exactement la même grosseur que le résiduelle tige tube

Pour moi il n'y pas de doute que la vitesse doit etre élevée entre la tige et corps du réacteur, mais rien ne prouve qu'il faut faire passer le maximum de gaz dans le réacteur , sous dépression la vitesse devrait être plus élevé, une gouttellette circule moins vite dans une atmosphére dense.

Ce qui m'intrigue avec mes derniers tests, actuellement sur mon Chevrolet j,ai une tige de 12,7mm un réacteur de 15mm interieur
le tube cuivre de sortie réacteur que je test actuellement fait 1/4 soit 4,7 mm interieur, une longueur de 62cm, (volentairement plus long, aprés avoir tester une longueur de 1,5 metre) et pourtant je passe la même quantité de vapeur soit 1,5 litre d'eau au 100km ,la même quantité que quand j'avais un conduit de 14mm interne
la differrence c'est que le conduit et nettement plus chaud cela dépasse les 200c , comme j'utilise le vehicule avec une remorque je ne peux donner des chiffres précis sur la consomation.

il ne faut pas penser que tout ce passe dans le réacteur, il ne faut pas négliger ce qui se passe avant et aprés le réacteur.

On peut avoir le plus beau moteur super carré bien dessiné
mais si on lui met une mauvaise tubulure d'admission et d'échappement, il risque de bien mal fonctionner.
La tubulure d'admission dans un moteur ce n'est pas un simple bout tuyau.

Certain monteur de panton notament sur moteur essence pose une valve sur la sortie réacteur il opére la valve presque fermé !
Que devient la dépression dans le réacteur? et encore plus dans le bulleur ?

Maintenant je suis loin d'etre convaicu que la perte de charge avec un bulleur soit identique que celle provoqué par un petit carburateur,
La perte de charge avec le carburateur buse de 4mm augmente avec le débit.
Tandis que la perte de charge faite avec le bulleur une fois amorcé elle n'augmente pas avec le débit
Le bulleur fait comme un sorte de clapet PCV valve une fois dépassser son seuil d'ouverture il ne fait presque plus de restriction.

A l'extreme on pourrait éliminer au complet le conduit admission réacteur (cas du spad) et qasiment éliminéer le conduit de sortie
par un trés gros tube. Pourtant tous les montages connu qui marchent on un tube de 14mm et parfois plus long de 1metre
et rarement isolé ? Est ce une raison de rusticité de simplicité ?
c'est toutes ces choses que je cherche a prouver , les plus petits conduits que j'ai testé c'est 1,6mm interne le probléme avec des petits conduits il viennent trés chaud et s'oxyde a l,interieur pour finir part se boucher seulement en 400km
j'ai même essayer de mettre des fils en inox dans les tuyaux, d'abord pour les déboucher et pour augmenter la friction interne
(un passage de vapeur dans un long tuyau de cuivre produit une charge éléctrique)
Et sur ce point je rejoint la théorie de Exocean que le réacteur en dopage a l'eau produit une sorte de gaz a forte teneur en oxygéne
plusieurs indices visible , la sonde Lambda on détécte un surplus l'oxydation du conduit de cuivre en sortie réacteur ressembre etrangement au conduit de clorinateur et des desinfecteurs d'eau , et le plus surprenant c'est de faire marcher un diesel a pleine puissance avec la moitié de sont entrée du filtre bouché.

Mais tant que personne ne mesurera ce qui sort du réacteur avec un analyseurs de gaz ,ce n'est que supposition.. Je vais prevoir un prise sur le conduit pour faire cette mesure.

André
0 x

Avatar của người dùng
Lio74
Tốt kinh tế học!
Tốt kinh tế học!
Tin nhắn: 333
Công nhận: 15/03/06, 23:16
Địa chỉ: HTE-SAVOIE và Vienna

Tin chưa đọcmệnh Lio74 » 01/04/06, 07:48

lau đã viết:lio, je finis à l'instant de changer mon réacteur, j'ai mis une mèche avec un faible entre-fer et tenue par un ressort, je vous tiens au jus sur ma rubrique.

@+
salut tout le monde, salut Lau! :D
je vois que tu es allé au bout de ton idée avec la mèche, toi tu l'as mise comme tige :!: je croyait que tu en avais parlé comme turbulateur... je suis impatient de connaitre le résultat!!
j'avais déjà lu sur quanthomme qu'un gars avait centré sa tige avec 1 ou 2 ressort, mais je sais pas si le ressort traversait tt le réacteur??

sinon pour les autres post des éconologues... j'y lirais plus attentivement demain... ya deux pavé qui m'on l'air très intéressant!!!

ngày tốt lành cho tất cả : Cheesy: :!:
@ ++
0 x
"Làm cái gì đó đắt tiền, không phải làm gì nữa". Koffie Annan
tiếp theo loài nguy cấp: Man ... và nó sẽ được thực hiện tốt cho anh ta!
MAN LÀ MỘT SẢN PHẨM TỰ NHIÊN NH VNG NGUY HIỂM!
Avatar của người dùng
zac
Công cụ tìm kiếm Pantone
Công cụ tìm kiếm Pantone
Tin nhắn: 1446
Công nhận: 06/05/05, 20:31
Địa chỉ: piton st leu
x 2

Tin chưa đọcmệnh zac » 01/04/06, 07:50

hoan nghênh

A l'odeur; il sort probablement de l'ozone de l'échapement.
Je m'en doutais mais cela ma été confirmé par le nez d'un installateur de piscine donc j'ais équipé les fourgons.

@+
zac
0 x
Nói ngựa vằn, người tự do (chủng tộc có nguy cơ tuyệt chủng)
Không phải vì tôi ngu ngốc mà tôi không cố gắng làm những điều thông minh.
Avatar của người dùng
Lio74
Tốt kinh tế học!
Tốt kinh tế học!
Tin nhắn: 333
Công nhận: 15/03/06, 23:16
Địa chỉ: HTE-SAVOIE và Vienna

Tin chưa đọcmệnh Lio74 » 01/04/06, 12:35

re salut tout le monde :)
Andre đã viết: (Sur mon diesel 300td j'avais un conduit de cuivre de 14mm je l'ai remplacé par un conduit de 21mm et le résultats est devenu plus mauvais) Le prochain conduit aurra exactement la même grosseur que le résiduelle tige tube


ok avec toi. je disais à Lau précedament, d'essayer d'avoir des sections (tubulure et section annulaire du réacteur) égale à la tubulure d'admission d'origine! je pense que ça peut aider. : Arrowd:

Andre đã viết: On peut avoir le plus beau moteur super carré bien dessiné
mais si on lui met une mauvaise tubulure d'admission et d'échappement, il risque de bien mal fonctionner.

La tubulure d'admission dans un moteur ce n'est pas un simple bout tuyau.

d'où l'enjeu de modèliser une feuille de calcul pour connaitre les variations de T°, V, P du gaz circulant dans le système...
bolon đã viết:Il faut 3 choses en même temps :
1 : la température adéquate
2 : le vide
3 : le frottement (soit la vitesse)
l'un sans l'autre ne marche pas, et pire, bien souvent pour avoir l'un, on annule l'autre (un vide plus poussé augmente le frottement, mais limite la température)

Pour savoir ou vous en êtes, vous pouvez commencer par calculer ce qui passe dans votre réacteur :
mesurer d'abord la perte de charge que vous avez (dépression entre l'amont et l'aval du réacteur)
après vous pouvez utiliser ce petit logiciel en ligne et y mettre vos dimensions de réacteur...

cảm ơn vì đường link :D
-->pour Bob?, oui ça se trouve des logiciels libres : Lol: mais il sont souvent peu conviviaux et un peu rigide dans leur utilisation, c'est pour ça qu'on peut essayer de s'en faire un Ý tưởng: il faut les notions nécessaires en méca flux et thermodynamique bien sur!!! j'espère être à la hauteur de mes ambitions :?

je pense que camel1 est assez bien parti pour tt cela... il a un peu de matos sous le coude et un modèle réel pour faire des mesures! : Arrowd: je lui souhaite bien du courage!!!
Andre đã viết: Mais tant que personne ne mesurera ce qui sort du réacteur avec un analyseurs de gaz ,ce n'est que supposition.. Je vais prevoir un prise sur le conduit pour faire cette mesure.


@+
0 x
"Làm cái gì đó đắt tiền, không phải làm gì nữa". Koffie Annan

tiếp theo loài nguy cấp: Man ... và nó sẽ được thực hiện tốt cho anh ta!

MAN LÀ MỘT SẢN PHẨM TỰ NHIÊN NH VNG NGUY HIỂM!
Andre
Công cụ tìm kiếm Pantone
Công cụ tìm kiếm Pantone
Tin nhắn: 3787
Công nhận: 17/03/05, 02:35
x 9

Tin chưa đọcmệnh Andre » 02/04/06, 05:16

Xin chào

Qand on parle de turbulence dans le réacteur, ce n'est pas d'une turbulence hélicoidale autour de la tige que je parle.
Ce qu'il faut savoir quand un fluide ou plus particulierement un gaz circule dans un conduit ,il y a un éffet de parois, c'est a dire que sur la surface du conduit il se fait une friction, le fluide veut rester coller a la paroi et sur cette mince couche, le fluide circule de façon turbulente , c'est seulement au milieu du conduit que la circulation est laminaire.
Cette circulation turbulente depend de plusieurs facteurs , nature de la parois lisse ou rugeuse, de la vitesse de l'écoulement , de la viscosité du fluide et du diametre du conduit.
Dans le cas du réacteur nous avons la parois réacteur et la parois tige, donc deux zones de turbulences minces , si l'entrefer est petit , ou les parois rugeuses ou contaminé il ne peut y avoir d'écoulement laminaire entre ces deux couches.
je pense que l'on doit avoir juste deux couches turbulentes sans laisser de place a une fine couche laminaire,
l'échange de temperature avec les parois est nettement meilleur quand c'est turbulent.

André
0 x
Avatar của người dùng
lau
Chuyên viên kinh tế
Chuyên viên kinh tế
Tin nhắn: 814
Công nhận: 19/11/05, 01:13
Địa chỉ: Vaucluse

Tin chưa đọcmệnh lau » 02/04/06, 10:39

Dans le cas d'un entre-fer réduit, vaut il mieux une surface lisse de partout ou rugueuse de partout (dans ce cas là tu dis qu'il n'y a pas d'écoulement laminaire donc à éviter) ou lisse par le tube et rugueuse par la tige (fer étiré par exemple)?
Hier soir j'ai un peu roulé avec la mèche dans l'autre sens; c'est à dire que l'embase rétrécie de la mèche (le coté que l'on branche à la perceuse) était cette fois en fin de réacteur et à ma grande surprise, le point bleu/rose s'est déplacé sur cette embase.
Pour ceux qui n'ont pas suivi, voici la gueule de la mèche à la première expèrience
Hình ảnh
Et à la seconde avec la mèche dans l'autre sens
Hình ảnh
0 x
Số lượng các phân tử trong giọt nước bằng với số lượng giọt nước trong biển đen!


Trở lại "Tiêm nước: hiểu và giải thích khoa học"

Ai đang online?

Người dùng duyệt cái này forum : Không có người dùng đã đăng ký và khách 1